Contrôle de modification de l'état des machines virtuelles

Le Serveur d'administration conserve les informations sur l'état des appareils administrés, par exemple, le registre du matériel et la liste des appareils administrés, les paramètres des applications administrées, des tâches et des stratégies. Si une machine virtuelle est un appareil administré, l'utilisateur peut à tout moment restaurer son état depuis l'image de la machine virtuelle (snapshot), faite auparavant. Finalement, les informations sur l'état de la machine virtuelle sur le Serveur d'administration peuvent dépasser.

Par exemple, à 12h00 l'administrateur a créé sur le Serveur d'administration une stratégie de protection qui a commencé à fonctionner à 12h01 sur la machine virtuelle VM_1. A 12h30 l'utilisateur de la machine virtuelle VM_1 a modifié son état, en exécutant le restauration depuis l'image faite à 11h00. La stratégie de protection ne fonctionne plus sur la machine virtuelle. Cependant, le Serveur d'administration contient les informations dépassées sur le fait que la stratégie de protection sur la machine virtuelle VM_1 continue son fonctionnement.

Kaspersky Security Center permet de surveiller la modification de l'état des machines virtuelles.

Après chaque synchronisation avec l'appareil, le Serveur d'administration crée un identificateur unique qui est conservé sur l'appareil et sur le Serveur d'administration. Avant de commencer la synchronisation suivante, le Serveur d'administration compare les valeurs des identificateurs de deux côtés. Si les valeurs des identificateurs ne coïncident pas, le Serveur d'administration considère la machine virtuelle comme une machine restaurée depuis l'image. Le Serveur d'administration remet à zéro les paramètres des tâches et des stratégies, valables pour cette machine virtuelle, et envoie à celle-ci les stratégies à jour, ainsi que la liste des tâches de groupe.

Haut de page