Suppression locale de Kaspersky Endpoint Security

Pendant la suppression de l'application, toutes les tâches de Kaspersky Endpoint Security sont arrêtées.

Pour supprimer une copie de Kaspersky Endpoint Security installée à l'aide d'un paquet au format RPM, exécutez la commande suivante :

# rpm -e kesl

Pour supprimer une copie de Kaspersky Endpoint Security installée à l'aide d'un paquet au format DEB, exécutez la commande suivante :

# dpkg -r kesl

Pour supprimer l'Agent d'administration installé à l'aide d'un paquet au format RPM sur un système d'exploitation 32 bits, exécutez la commande suivante :

# rpm -e klnagent

Pour supprimer l'Agent d'administration installé à l'aide d'un paquet au format RPM sur un système d'exploitation 64 bits, exécutez la commande suivante :

# rpm -e klnagent64

Pour supprimer l'Agent d'administration installé à l'aide d'un paquet au format DEB sur un système d'exploitation 32 bits, exécutez la commande suivante :

# dpkg -r klnagent

Pour supprimer l'Agent d'administration installé à l'aide d'un paquet au format DEB sur un système d'exploitation 64 bits, exécutez la commande suivante :

# dpkg -r klnagent64

L'application exécute automatiquement la procédure de suppression. À la fin de celle-ci, l'application affiche un message sur les résultats de la suppression.

Après la suppression de Kaspersky Endpoint Security, la base de données des licences est conservée et peut être utilisée lors de la réinstallation de l'application.

Haut de page